COOKIES : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

Le cerf et les quatres lumières

Ceci arriva entre la Célébration  d'Ostara Eostra et la Fête de Tauatat – Stammit, entre Pâques et Pentecôte !

Lancelot et Guenièvre chevauchaient à travers la grande forêt. Ils parlaient des lois et des tissages de la vie. Et ils se confiaient combien ils étaient touchés par la noblesse de leur amour.

Tout à coup, juste devant eux apparut un Cerf puissant qui s'arrêta à la droite de leur chemin. Les deux promeneurs s'arrêtèrent comme enchantés. Le Cerf dirigea son regard ardent, noble et royal vers eux. Une lumière blanche l'habillait tel un manteau et un collier doré avec un sceau sacré rayonnait sur sa poitrine : c’était le sceau du trèfle à quatre feuilles.

Il tremblait, car il était très en chaleur. En même temps, il leur paraissait comme dans un céleste rayonnement. Son regard était aussi chaud et lumineux qu’un soleil. Ils se sentirent prévenus dans leur cœur et rebroussèrent chemin. À mi-chemin ils rencontrèrent Galaad, Perceval et Bohort de la Cour d'Arthur.

Tous ensemble, ils traversèrent silencieusement la forêt. Galaad vit que Lancelot était comme distrait, il demanda ce qui leur était arrivé. Alors, leur bouleversement se manifesta et ils rapportèrent le miracle qu’ils avaient vécu. Ils avaient à peine fini de raconter, que – soudain ! - apparut le Cerf puissant dans une lumière blanche avec une immense couronne dorée. Effrayés, ils s'arrêtèrent.

Autour de lui se trouvaient aussi quatre autres lumières dorées étincelantes, vibrant dans un mouvement rapide. Elles se déplacèrent en toute vitesse à travers les arbres vers une clairière.

Leurs pas légers résonnaient comme le bruissement des vents. Des clochettes argentées paraissaient accrochées dans les branches des arbres. Quand les nobles amis eurent retrouvé leur sang froid, ils éperonnèrent leurs chevaux pour suivre cette apparition rayonnante. Ils virent le cerf se diriger vers une chapelle. Il entra avec les quatre Autres  à travers la porte fermée. Comme des éclairs très lumineux, des lumières sortaient par les fentes des murs. Les chevaux frémissaient et s'ébrouaient. Galaad ouvrit la porte. Quand ils entrèrent tous ensemble, ils eurent le souffle coupé. Il y eut un bruissement, un éclat, un étincellement ! Et l'air chaud se remplit d'un doux et lourd parfum.

Devant l’autel, là, à la place du prêtre, au milieu de rayons blancs incandescents, se tenait un homme très grand avec un visage d'une grande beauté. Ses yeux brillaient comme le lac de montagne dans la nuit et en même temps comme le soleil. Son organe d'amour était en pleine érection et il était entouré d'un manteau de forces.

À ses côtés se trouvaient les quatre Autres dans toute leur splendeur, et presque terrifiants.  - Les Nobles tombèrent à genoux. -  Il y avait un Homme-Aigle rayonnant, avec des ailes gigantesques. À côté de lui, un Homme-Lion dans toute sa force dans un rayonnement doré. De l'autre côté du Seigneur se trouvait un  puissant Homme-Taureau duquel émanaient une lumière rouge, ainsi que des éclairs et des tonnerres. Le quatrième était un adolescent dans toute sa grâce. Il n’était pas moins splendide que les Autres et de lui émanait une lumière comme la première verdure du printemps et les roses du temple.

Quatre lumineuses colonnes s'élevaient autour deux, et chacun se tenait dans un rayon vibrant. Et le Haut Seigneur était assis sur un trône diamant. Il disparut, comme il était là, assis, dans une auréole blanche, comme dans un grand œuf de cygne. Et avec un chant de tempête, tout s'éleva et disparut par la fenêtre de la chapelle comme à travers des brouillards brillants.

Quand les Nobles sortirent de leur ravissement, Galaad n’était plus avec eux.

Ceci arriva au temps du mois de Mai. Awen.

Shin, Maifeier Hinang 2002

L'AMI DES PEUPLES
Association loi de 1901, Immatriculation n°W012000027

contact@lamidespeuples.org
9 rue Anatole de la Forge, 75017 Paris

NOUS APPELER

Président de l'association
Lionel Travaini
+33 (0)6 80 37 25 66

Coordinatrice événementiel
Marie-Hélène Joudiou
+33 (0)6 61 32 22 01

Nous
contacter