COOKIES : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.

 

LES STRUCTURES DE LUMIERES

Il y a une Source qui ne se tarit jamais, celle qui nous appartient, qui n’appartient pas à notre personnalité mais à notre « Etre Véritable » qui ne meurt jamais.

Il est possible d’entrer en contact avec cette Source, vers cet espace tendre que nous pouvons seulement trouver dans l’espace du Maintenant, dans la présence de l’Esprit. La pratique de certains exercices, différents selon chacun, peut contribuer à s’en approcher.

Une grande pureté, avec une volonté qui apprend l'art de laisser venir dans le relâchement, mais parfois aussi avec une fine concentration dans le dilatement, est nécessaire. 

Les structures de lumière existent. On peut les ressentir sur le Chemin derrière les chemins, le chemin individuel. L’Univers, le Divin, a permis cette recherche, une recherche intégrale, non dans la séparation mais en invitant toutes nos capacités (mémoires, pensées, sensibilité) à ressentir, voir et former d’après les images et la beauté.

Avec l'exercice pour ressentir le Pilier de lumière autour de soi, protecteur et inspirateur, nous nous lions à une structure de lumière, celle de la colonne qui nous tient. Alors l’âme peut rassembler, orienter la lumière de conscience pour la recréer. En restant dans ce Pilier, nous pouvons regarder autour de nous en restant en contact avec le Très-Haut.

La colonne existe avant même que le corps physique se développe dans ce Pilier qui est un courant d’énergie venant du Divin, de la Conscience universelle créatrice remplie de toutes les vertus. Ce Pilier est donné par le Très Haut pour protéger l'Etre sur la terre et, à travers lui, il est possible d'entrer en contact avec d'autres mondes. Mais on ne peut le créer. On peut seulement savoir qu'il existe et qu'on peut entraîner l'âme pour prendre contact avec Lui, jusqu'à le sentir arriver.

Avec l'exercice d’éveil de la Sphère devant la poitrine, nous nous approchons d'une deuxième structure de lumière qui est déjà, dans l'idée du Très-Haut, pour la forme et le corps de l'être humain.

Avec la méditation de la Grotte, nous nous approchons d'une troisième structure, celle du Cône qui se forme, entouré de la nuit profonde, avec cette lumière au-dessus.

Ce sont trois approches différentes vers la Source, que chacun peut expérimenter avec ses préférences.

On reconnaît quand le contact se fait avec la Source parce que Chaleur, Joie, Energie et Gaieté, Sérénité, commencent à se montrer.

Avec la méditation sur le Rayon, nous rencontrons le chemin le plus direct. Cette autre structure de lumière a les qualités de Rayon, tout droit, avec des lumières parallèles qui dansent le long, dans une lumière multicolore.

Nous recréons dans notre âme, d'après l'image spirituelle structurée, le Principe qui existe dans tous les temps, stable et en mouvement. Et il nous faut sans cesse le recréer.

Nous éveillons notre âme pour nous tenir très proche de ce qui est dans l'esprit de la structure de lumière qui ne meurt pas. Cependant ce n’est que l’approche du Rayon.

L’atteindre, par ce travail de représentation et imagination signifierait que nous avons atteint une telle pureté que nous devenons digne de ce principe et que le rideau tombe. C’est alors la rencontre avec Lingam et Yoni, Rayon « Je suis » et forme de Flamme pour l'âme.

Avec cette façon de procéder, nous créons quelque chose, nous observons les effets, les réactions et nous reprenons les éléments utilisables. Cela donne le Chemin derrière les chemins, un yoga qui est le nôtre qui dépasse tous le yogas.

Ainsi, l’âme travaille pour recréer en soi, les œuvres spirituelles divines et se préparer au mariage éternel.